INFO COVID-19 : port du masque obligatoire lors des séances en présentiel

Diplômée en sociologie – Consultante formatrice – Praticienne en thérapies brèves

Diplômée en sociologie
Consultante formatrice
Praticienne en thérapies brèves

RITMO

RITMO : Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires.

Proche de l’EMDR, RITMO combine les enseignements et techniques de l’EMDR et ceux de l’hypnose. Comme son nom l’indique RITMO est particulièrement adapté au retraitement des traumatismes mais aussi aux situations générant du stress, au développement ou à la récupération des capacités mentales ou émotives dans tous les domaines de la vie.

En 1987, l’EMDR (Eyes Movement Desensitization and Reprocessing) voit le jour. Cette technique apporte une alternative aux traitements du stress post-traumatique et propose des applications dans d’autres domaines. Elle fait partie des dernières révolutions thérapeutiques.

Francine Shapiro, psychologue américaine, découvre cette méthode fortuitement, lorsqu’elle traverse un parc avec à l’esprit, un certain nombre de pensées désagréables. Elle se rend compte qu’au fur et à mesure que ses yeux regardent à droite et à gauche, l’émotion reliée aux pensées négatives s’estompe. Intriguée, elle reproduit l’expérience avec un groupe de volontaires puis poursuit ses recherches et en fait le sujet de sa thèse de doctorat.

David Servan-Schreiber importe la technique en France et la réserve au corps médical. Il dépose la marque « EMDR France ».

Apparentée à l’EMDR tout en étant reliée à la PNL et surtout à l’hypnose, RITMO ® (Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires) est ainsi particulièrement adaptée aux praticiens(nes) en hypnose.

(…) La technique des mouvements oculaires a été utilisée avec des vétérans de la guerre du Vietnam, des victimes d’agressions ou d’accidents, des personnes ayant tué involontairement, des victimes d’agressions sexuelles, des enfants témoins ou victimes de catastrophes ou d’agressions, etc. Mais son champ d’application s’est aussi étendu au traitement des dépendances, à l’aide aux personnes handicapées ou soumises à des traitements chimiques lourds, au deuil, et aussi au développement ou à la récupération de capacités mentales ou émotives dans tous les domaines de la vie.

Extrait de Lili Ruggieri, conceptrice de la technique RITMO.